Balade au bout du monde, T1 La Prison – Makyo et Vicomte

Balade au Bout du Monde

T1 La Prison

Makyo et Vicomte

Balade au Bout du Monde Tome 1 La Prison - Makyo et Vicomte

         Fresque médiévale, la Balade au bout du monde de Makyo, sorcier du romanesque, s’érige comme une légende contemporaine. Avec Vicomte ils ont écrit quelques-uns des plus beaux chapitres de la BD. Un soupçon de magie, un parfum de légende, la Balade déploie ses sortilèges. Plongez en plein coeur des brumes du royaume de Galthédoc…

       Un homme cherche à photographier un lieu qui lui ressemble, un lieu embrumé comme son esprit. Il découvre alors des marais dans un petit village éloigné, un marais par moment voilé par une épaisse brume et où des gens disparaissent pour ne jamais revenir. Le tenant de l’hotel lui confie qu’il y a eut beaucoup de disparitions inexpliquées dans ces marais maudits et qu’on le nomme « le bout du monde« . Arthis Jolinon décide tout de même de s’y rendre, captivé par le souvenir de la beauté des lieux qu’il avait repéré quelques jours auparavant. Il croise une jeune femme qui a aussi pris cette initiative. Ils s’aperçoivent le lendemain dans le marais, et en un regard, un lien se créé à travers leurs objectifs de chaque côté de leur rives respectives. Ils se sourient, quand tout d’un coup les yeux de la jeune femme s’agrandissent : un chevalier sort de nulle part pour l’enlever. Arthis a à peine le temps de réagir qu’il est aussitôt assailli lui aussi.

« Ces marais sont un lieu de rencontre privilégié entre le réel et l’imaginaire. »

Le jeune photographe se réveille alors dans une immense prison moyenâgeuse… Il y a des hommes, des tas d’hommes loqueteux et brisés par l’enfermement et la folie qu’entraîne le mystère. Car personne ne sait pourquoi ils sont là, ni qui leur à fait ça.

« C’est comme ça ici ! On devient fou tout de suite ou très longtemps après. »

BalladeboutdumondeP

      Le dessin donne un effet un peu passé (ce qui est logique puisque la BD date de 1982) mais le style reste bien affirmé sans être exagéré.

Le photographe est personnage vaillant et intelligent, il lutte pour ne pas se transformer en être primaire comme tous les autres. La prison ramène à l’essentiel : la survie, et pour cela tous les coups sont permis.

Il espère follement retrouver la jeune femme des marais, il s’accroche à ce souvenir pour ne pas devenir fou.

On note cependant une petite incohérence au niveau d’un détail physique : en effet Arthis est sensé être blond (puisqu’il est surnommé « Blondinet ») alors que les couleurs lui donnent plutôt une chevelure rousse.

     Tout est bien mis en place, le décors fascine et la légende de ces marais appelés « le bout du monde » et où les gens disparaissent depuis le moyen âge accrochent immédiatement le lecteur.

Les paysages sont beaux, saisissants ou terriblement oppressants. On sent l’ambiance lourde de la prison qui transpire de ces images sombres, et magnifiques malgré tout de par la construction majestueuse en pierre.

Les personnages sont tous captivant, chacun à leur manière. Il y a le « Miteux » et son chat : un vieil homme borgne avec son animal borgne lui aussi, il y a Sarg le pauvre homme fou qui suit tous les nouveaux, le Moine et son Valet qui dirige tant bien que mal un partie de la communauté des prisonniers etc… Tous ont une histoire touchante ou horrifiante.

Enfin, on ne sait pas grand chose de la jeune femme à part que sa beauté a touché Arthis au cœur. On la devine aussi intelligente que jolie. Mais que lui est il arrivé à elle ?

Cette bande dessinée à été rééditée récemment, les tomes ont été regroupés en cycles. Les dessins sont plus actuels, plus fermes et colorés. Bref, la même histoire avec un visage plus moderne.

balade au bout du mondebaladeau bout du monde

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fiche Livraddict :
logo_livraddictEditions : Glénat
Prix : 13€90

Chronique du tome 2 : Le Grand Pays

Publicités

2 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Alex
    Sep 22, 2014 @ 19:50:04

    Je ne connaissais pas mais les dessins m’ont attirés. La couverture est vraiment jolie en plus !

    J'aime

    Réponse

    • infocomete
      Sep 23, 2014 @ 11:59:21

      L’histoire a été intégralement rééditée avec de plus jolis dessins encore ^^ plus moderne et moins légers dans le trait.

      J'aime

      Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :