Les avantages et inconvénients de la lecture d’ebook sur liseuse et tablette

eBook-Reader

Les avantages et inconvénients

de la lecture d’ebook sur liseuse et tablette.

Lorsque les ebooks sont apparut, nous n’avions pas trop le choix de lecture, seuls étaient disponibles des livres anciens et des pièces de théâtres (Shakespeare, La Fontaine etc.). Aujourd’hui l’utilisation des liseuses et des tablettes s’est démocratisé, et le choix des ebooks s’est largement étendu car le prix des liseuses a considérablement chuté depuis leur mise en vente.

Ayant moi même fait l’acquisition d’une liseuse récemment, j’ai donc fait l’expérience de la lecture sur support électronique. Il m’a parut intéressant de faire un bilan de ce « nouveau » moyen de lecture.

Les inconvénients des liseuses

archos90Leur prix peut encore être un frein, mais si on reste à l’affut des bonnes affaires ont peut toute de même en trouver à prix abordable. (J’ai acheté la mienne 50€ sur Cdiscount, payable en plusieurs fois ; c’est une Archos 90 et elle est très confortable.)

En revanche cela reste un produit technologique, et certains outils peuvent cesser de fonctionner après plusieurs années ; et il vous faudra en acheter une autre. Avec les livres papiers, le problème ne se pose pas.

Une liseuse est un outil fragil qui doit être protégé par une housse car les chocs peuvent les endommager quelque soit leur marque.

Le format rectangulaire peut être dérangeant, mais il existe aujourd’hui des liseuses en deux parties, ce qui leur donne un aspect plus ressemblant au livre (le twistbook).

Une liseuse fonctionne sur batterie, par moment il faut donc penser à la recharger ou bien à se caler dans un coin près d’une prise pour pouvoir continuer sa lecture.

Le seul fait de lire sur tablette ou liseuse peut être difficile car, bien que la luminosité soit ajustable : on lit tout de même sur un écran. Certaine personne ne veulent ou de peuvent pas passer outre ce dérangement.

Les avantages des liseuses

On dit souvent que les liseuses sont légères et suffisamment fines pour passer dans un sac à main. C’est twistbook_04vrai qu’elles sont pratiques mais il faut impérativement être munie d’une bonne housse de protection et éviter les chocs. Pour ma part, je considère que me balader avec un livre dans mon sac est moins stressant qu’une liseuse.

En revanche cette légèreté et cette finesse devienne un réel avantage lorsqu’il s’agit de voyager. Dans ce cas-là, pas besoin de s’échiner à porter une valise de vos romans préférés, cette fois la liseuse vous permet de tout avoir dans une seule main.

De plus, la liseuse est muni d’un écran rétro-éclairé, ce qui fait que vous n’êtes plus obligé d’allumer la lumière pour lire. Ainsi si votre compagnon ou votre famille veulent voir un bon film dans une ambiance tamisée ou dans l’obscurité : pas de problème, vous pourrez continuer à lire quand même et tout le monde sera content !

Les inconvénients des ebooks

Avant de pouvoir lire un ebook sur votre liseuse, il faut d’abord le télécharger. Et cette opération peut se révéler complexe pour un débutant car il faut que le fichier soit absolument ouvert en premier lieu par Adobe Digital Éditions. Ce processus permet d’abolir les protections appelé « DRM » ; si vous  n’avez pas téléchargé préalablement Adobe Digital Éditions et que vous n’avez pas ouvert ce logiciel, lorsque vous téléchargerez l’ebook et que vous tentez de l’ouvrir alors vous ne pourrez plus jamais y accéder.

L’avantage des ebooks : le prix ?

Mais la lecture sur ebook comporte fort heureusement des avantages (compensatoires ? Ça je ne sait pas !).

Le premier avantage qui vient à l’esprit est bien sûr celui de son prix réduit. MAIS, ceci n’est plus tout à fait vrai, car cela dépend du moment où vous acheter votre ebook : à la sortie du livre, la différence avec le prix de l’ebook n’est pas si grande que cela.

 Mon exemple ebooks         En octobre 2013, j’ai pu acheter le premier tome de la série Blood Of Eden en format ebook à 4€99, le prix était moins élevé car il était sorti plusieurs mois auparavant (décembre 2012) en version papier. Jusque-là tout semble logique. Sauf que, lorsque j’ai voulu acheter l’ebook du tome 2 à sa sortie, son prix était considérablement élevé pour un ebook : 10€99, alors que la version papier coûte 14€73. Pour 3€74 d’économie à ce compte là autant acheter le livre papier.     De plus, j’ai aussi remarqué (en retournant sur le site pour faire cet article) que le prix du tome 1 était remonté au moment de la sortie du second. Donc on s’aperçoit que les maisons d’éditions augmentent le prix proportionnellement à la demande (qui a du être relancée par la sortie du second tome).     Bref, on reste des pigeons de consommateurs. Si on veut faire des économies en achetant des ebooks, il faut acheter des vieilles histoires (super plan).     En revanche, l’existence des ebooks a entraîné le même problème que pour les films : les téléchargement illégaux et gratuits. Là on peut parler d’économie, mais ce genre de pratique peut être considéré comme un manque de respect pour le travail de l’auteur, et là c’est votre éthique qui entre en jeu…

L’inconvénient de la lecture d’ebooks sur liseuse et tablette

Enfin, l’inconvénient majeur selon moi (en plus de la complexité du téléchargement des ebooks) est le fait qu’une fois l’ebook lu, l’histoire nous a tellement plus qu’on a envie d’avoir le livre en vrai, en palpable, en papier ! Dans ce cas là on se retrouve obligé de payer le même livre deux fois (super économie!).

Les avantages de la lecture sur tablette ou liseuse

Les ebooks permettent une forme de lecture différente de celle sur papier.681230-l-ebook

En effet, sur les liseuses, on ne peut pas tourner le livre afin d’observer la tranche : il faut se référer aux nombre de pages, ce qui est peut être plus précis mais en un sens moins visuel. Personnellement je me rend moins compte de mon avancée sur liseuse qu’avec un livre papier. Du coup, je lis différemment. Je profite de chaque page, de chaque événement comme si c’était déjà la fin du livre. Ce qui donne une lecture plus intense (pourvu que l’histoire plaise bien sûr).

De plus, lorsqu’on lit un ebook, on risque moins de se spoiler en allant voir les dernières pages et on ne peut moins facilement aller vers les pages suivantes juste pour « jeter un coup d’œil ». On peut moins tricher, et donc le suspens nous atteint avec plus de force.

Enfin, il y a aussi l’argument écologique : en achetant un ebook plutôt qu’un livre on contribue à la diminution du CO², à l’économie d’énergie et à la réduction des déforestations, du gaspillage etc…

Voilà l’article touche à sa fin, j’espère qu’il vous aura plu, n’hésitez pas à ajouter vos propres avantages et inconvénients !

Les réactions sur facebook :

commentaires facebook

Publicités

9 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. SophieM
    Jan 18, 2014 @ 19:20:08

    Très complet. Si je te rejoins sur le manque de transparence de certains éditeurs, je suis en revanche moins d’accord sur l’objet lui-même. C’est assez résistant, dans une bonne housse. La mienne ne me fatigue pas les yeux, grâce à l’e-ink (au contraire d’une tablette) et je n’ai jamais eu recours à Adobe Digital. Par contre, et c’est un gros point noir, on ne peut pas prêter un livre qu’on a lu, alors qu’on a pourtant payé ledit livre, la faute aux DRM. On trouve aujourd’hui quantité d’éditeurs spécialisés dans le numérique qui font un super travail, tant pour présenter un ebook parfait et dépourvu de DRM que pour faire avancer les mentalités Tu l’as compris, tu as devant toi une convaincue de la liseuse ^^

    J'aime

    Réponse

  2. monaventurelitteraire
    Jan 20, 2014 @ 15:04:07

    Je ne ressens pas forcément la même chose que toi pour tous les points que tu as abordé mais ton avis était très intéressant 😉

    J'aime

    Réponse

  3. Escrocgriffe
    Jan 20, 2014 @ 16:28:17

    La seule chose qui me manque, c’est la sensation de sentir sous mes doigts le nombre de pages, et que j’avance dans ma lecture (je ne sais pas si je suis clair !). Mais sinon, pouvoir embarquer toute sa bibliothèque et lire la nuit c’est pour moi génial… Je pense que ce sont vraiment deux lectures complémentaires.

    J'aime

    Réponse

  4. lecture en blog
    Fév 10, 2014 @ 16:30:26

    J’ai moi-même fait l’acquisition d’une liseuse récemment (j’ai pris le kindle de base) et j’en suis très contente. Bien sur ça ne remplacera jamais le livre papier mais moi qui suit assez sensible et qui ne sait pas lire sur un écran, avec le kindle, je n’ai pas l’impression qu’il s’agit d’un écran (alors certes elle n’a pas le rétroéclairage mais je pense que ça, justement ça tue les yeux). Je me sers de la kindle pour des livres que je ne suis pas sur d’aimer (et que je ne relierais pas et donc qui n’encombreront pas inutilement ma bibli) !
    ce n’est pas un mode de lecture que j’adopterais à grande échelle mais de temps en temps c’est tout de même sympa !

    J'aime

    Réponse

  5. Hell-eau
    Sep 23, 2014 @ 16:27:45

    Les liseuses sont vraiment pratiques. Par contre, je ne comprend pas (maintenant c’est assez répandus quand même) qu’il n’y ai pas plus de sorti d’ebook sur des romans étrangers traduit en français. Par exemple, il existe une saga au japon qui est Guin Saga de Kaoru Kurimoto où ces 5 premiers tomes sont sortis en France traduit (mais plus en édition). Cette saga en succès international au Japon alors je ne comprend pas pourquoi ils s’arrêtent ainsi au 5 premiers tomes alors qu’elle connait plus de centaine au Japon. Je suis sûre qu’il existe d’autre exemple de livre qu’ils ne sont plus édités et pourtant on ne les retrouve pas en ebooks. On retrouve que des vieux classiques. Bref, il doit surement avoir une explication dans le monde de l’édition dans tout les cas je n’ai pas encore obtenu de réponse ^^

    J'aime

    Réponse

    • infocomete
      Sep 25, 2014 @ 21:46:44

      J’ai tendance à penser que « c’est la faute du système » si les maisons d’éditions doivent favoriser les ouvrages qui rapportent pour survivre. Si les temps étaient meilleurs on aurait tout ce qu’il faudrait mais aujourd’hui c’est difficile pour tout le monde, éditeurs, auteurs, lecteurs (qui n’ont pas les suites de leurs séries). Ces injustices sont vraiment frustrantes.

      J'aime

      Réponse

  6. Alex
    Sep 25, 2014 @ 18:16:30

    Les liseuses, au début je trouvais cela super bien mais au bout d’un moment ça m’a vraiment abîmée les yeux…

    J'aime

    Réponse

  7. Aurélie La Brodeuse
    Sep 26, 2014 @ 13:37:22

    Moi je ne me suis pas encore laisser tenter par une lisseuse, je suis rester sur le bon vieux format papier, car j’aimer les livres ^^

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :