Maeve Regan, tome 5 Sur les Dents – Marika Gallman

Maeve Regan

T5 Sur les Dents

Marika Gallman

Maeve Regan tome 2 sur les dentsJe vous avais déjà dit que, avant, ma vie était simple et que je n’avais aucun problème qu’un barman ne puisse m’aider à résoudre ? Eh bien, ça fait longtemps que je n’en ai pas vu, de barman.
Je croyais vraiment avoir chassé le mal ultime de ma vie une bonne fois pour toutes et mériter des vacances que je comptais prendre. Mais non.
Heureusement, j’ai une courte longueur d’avance dont je compte bien tirer parti. Car il est hors de question que je reste une proie facile. Cette fois, je serai le chasseur.
Cette fois, je serai l’illusion.

OOO Nous retrouvons Maeve très peu de temps après son évasion du château. Elle donne une immense fête au manoir, en l’honneur de la mort de son père, alors qu’elle (seule) sait parfaitement que Victor se porte comme un charme, et qu’il rôde parmi eux…
On déguste et on rit de la verve et de l’humour que distille Marika Gallman dans ses romans (« Œil pour œil, dent pour dent… ton cul » ). Tous les autres personnages sont là au grand complet : Barney, Elliot, Trevor, Jean-Pierre, Lukas, Lala, Cormack, Rosita, Connor etc… la liste est longue. Cara (la domestique qui s’occupait de château de Victor) est aussi de la partie : elle s’occupe de Benoxh, toujours dans un état végétatif (état causé par Maeve lorsqu’elle l’a obligé à lui transmettre ses pouvoirs).
OOO Libérée du poids de la prophétie -qui n’a jamais existé- Maeve a échafaudé tout un plan en quatrième vitesse, mais un sacrée plan tout de même ; inextricable et rudement bien ficelé. Seulement, Victor est tellement fort qu’on ne peut pas s’empêcher de douter d’elle et de se demander ce qui va foirer.
De plus, pour le bon fonctionnement de son plan, Maeve ne doit pas berner uniquement Victor, elle va donc berner certains de ses amis (pour le bonne cause) mais nous aussi lecteurs! Et plusieurs fois en plus, ça fait un drôle d’effet ! Nous qui étions habitué à un point de vue interne, on ne pensait pas que la protagoniste pouvait nous cacher des choses.

OOO La première partie du roman se déroule dans le même temps, et donc très vite (j’ai eu vraiment peur que tout ne se finisse le même jour) mais le tempo ralentit par la suite et on peut mieux savourer tous les événements qui s’enchaînent. La stratégie de Maeve pour affronter Victor évolue au fur et à mesure, et les faits nouveaux font sans cesse douter Maeve du choix de son cœur (alors Lukas ou Trevor bordel !? Lol). À cela s’ajoute un double compte à rebours : la bataille finale ET la transformation de Lukas en Qalin (les immondes créatures verdâtres, longilignes et visqueuses au service de Victor), car celui-ci a bien été marqué par le roi vampire. Les rebondissements sont sans fin, et sur tous les plans, actions et sentiments.
Bref, entre actions et méninges qui tournent à fonds, on en a le vertige. Car Maeve ne veut pas seulement tuer Victor et sauver Lukas, elle veut les sauver TOUS ! Autant dire mission impossible.

OOO Ce troisième tome est clairement à la hauteur de toutes nos espérances.
On comprend enfin comment certains événements des tomes précédents ont pu se produire. C’est comme si toutes les pièces du puzzle égrenées dans les livres précédents se rassemblaient et prenaient enfin un sens. Certains personnages laissés derrière réapparaissent, tandis que certains disparaissent malheureusement (même si parfois on se prenait à espérer un conte de fée déguisé, ceci nous rappelle que non : Maeve Regan n’est pas un roman gnan-gnan). La relation entre deux personnages principaux change et c’était inespérée – bien qu’écrit entre les lignes quand on prend du recul. Et les révélations sont foudroyantes dans ce dernier tome. On n’aurait notamment jamais deviné pour qui Victor se faisait passer pendant tout ce temps. Perso, dans le tomes trois j’ai douté de tous sauf deux (et forcément c’est l’un d’entre eux).
OOO En revanche, l’attente est longue pour le lecteur qui brûle de savoir qui de Lukas ou Trevor choisira Maeve. L’héroïne elle-même ne sais plus quoi penser et elle tergiverse souvent. Au final, le lecteur est presque satisfait. Presque. Mais au regard de tout ce qui se passe en un seul volume, la situation finale finit par convenir.

OOO Marika Gallman a réussi le tour de force à se renouveler à chaque tome sans perdre de mordant. Le premier tome s’appuyait sur le désire et la haine, le deuxième relatait la perte de confiance de l’héroïne, tandis que le troisième faisait la part belle à la paranoïa et à la folie ; le quatrième tome quant à lui se recentrait sur Maeve, humaine, faible et seule. Et enfin ce dernier tome est clairement celui de la confiance retrouvée et de la stratégie.
L’auteure est incontestablement douée, excellente. Originalité, punch, humour, verve, trame fictive complexe, héroïne forte, tout y est pour un cocktail explosif à souhait et pendant cinq tomes s’il vous plait ! Elle est tellement forte que même à la dernière page elle trouve le moyen de nous faire littéralement bondir le cœur.
En résumé j’ai adoré et savouré ce dernier tome, Maeve me manquera beaucoup.

PS :

Petit bémol, non, ridicule petite remarque : je ne sais pas vous, mais moi j’ai vraiment cru que la mannequin qui représente Maeve sur la couverture n’était pas la même que celle des précédents tomes, l’auteure m’a confirmé que si, mais je continuait de la trouver différente. Et hier, en galérant sur cette chronique, j’ai enfin remarqué ce qui clochait : la couleur de ses yeux ! Sur cette dernière couverture Maeve a une lueur rouge ambrée, alors qu’elle est censé les avoir bleu, un bleu glacial qui captive et c’est ça qui manque, qu’on ne remarque pas tout de suite et qui fait qu’on a l’impression que ce n’est pas la même personne.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictEditions : Milady
Prix : 7€50

Chronique tome 4 : À Pleine dents

Publicités

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Jenny
    Sep 17, 2014 @ 16:46:43

    Bonjour,
    J’adore ta chronique, sa ma donner envie de découvrir ce roman,
    bisous et bonne soirée

    J'aime

    Réponse

  2. Aurélie La Brodeuse
    Sep 22, 2014 @ 18:40:18

    Bonjour,
    J’adore ta chronique, sa ma donner envie de découvrir ce roman enfin commencer par le tome 1,
    bisous et bonne soirée

    J'aime

    Réponse

  3. book-lit.fr
    Sep 24, 2014 @ 11:25:06

    J’ai moi aussi adoré cette série, ce dernier tome est excellent. Découvrir sous quelle apparence se cachait Victor m’a brisé le cœur. Oui, il existe de vrais bons écrivains francophones, je me dis haut et fort !

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :