Dualed – Elsie Chapman

Dualed

Elsie Chapman

dualedDans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi.

West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.

OOO Nous découvrons la fougueuse West Grayer dans un jour bien sombre. En effet, après avoir perdu son grand-frère et sa petite-sœur – qui n’ont pas réussi à « s’accomplir » (tuer leur double) – elle et son frère restant, Luc, viennent d’enterrer leur père. L’ambiance est morose, et elle s’assombrit plus encore lorsque leur ami commun, Chord, arrive au restaurant avec la spirale de numéros dans l’œil, la spiral signifiant son activation… L’héroïne fait tout de suite preuve de sang froid et on sent qu’elle est prête à se battre pour aider son ami, même si le conseil l’interdit.
C’est ainsi que l’on découvre West Grayer, mais, la suite va totalement déconstruire cette première idée bien nette que l’on a pourtant bien vu dans les première pages.

OOO En effet, le roman en général est mal construit, il est comme désarticulé car il manque beaucoup de choses entre les scènes principales ; il manque les raccords entre les événements qui sont par ailleurs peu développés. Il y a un manque d’explication général, un gros manque de profondeur à tous les niveaux (personnages et histoire).
Les exemples ne manquent pas : West Grayer devient chasseuse du jour au lendemain, et n’y réfléchit pas du tout, le lecteur n’a absolument aucun détails qui l’aide à comprendre la réaction de l’héroïne, et même après coup l’auteure n’y revient pas. En suivant, West va tuer son premier Alt directement après son entretien ; tout se passe extrêmement vite, toujours sans aucune réflexion mentale de sa part. Ces actes ne correspondent pas du tout à l’idée qu’on se fait du personnage à première vue et ce genre d’exemples se répètent tout le long du roman, entremêlant les contradictions et les incohérences.

OOO Je parle aussi d’incohérences car elles sont nombreuses : lorsque West Grayer discute avec le professeur (et j’ai relu le passage au moins dix fois) : à aucun moment il ne lui parle de devenir une chasseuse, il lui parle d’entrainement, de personnes qui peuvent l’aider à s’entraîner, rien d’autre.
Cet exemple illustre parfaitement de manque d’explication car il manque peu de chose pour que l’insinuation soit claire et logique : il manque juste quelques phrases de plus, plus de détails, plus de justification.
OOO Beaucoup de choses sont dérangeantes parce-que mal amenées ou tout simplement pas assez justifiées. Comment West pourrait-elle ressentir la gêne d’avoir été « fabriquée » alors que c’est la normalité de ce monde ? Pourquoi devenir chasseuse, et s’enfuir quand son tour vient ? (Pour la jeune fille qui a poussé Chord à l’action directement après son activation ça ne colle pas.) Pourquoi, durant tout le roman, West se morfond t-elle d’être nulle au lancé de couteau alors qu’elle exécute sa première victime parfaitement avec cette technique ?
Enfin, ce qui m’a le plus surprise et dégoûtée, c’est que l’héroïne ne se rend absolument pas compte qu’elle tue des être humains, elle ne se rend pas compte qu’un Alt est avant tout un humain, pour elle ce n’est qu’une cible, le méchant double de la personne qui l’emploi.

OOO Le roman est donc peu profond, rempli d’incohérences et d’ellipses temporelles qui devraient être comblées par les pensées, les réflexions, les sentiments de West dont la psychologie est finalement à peine ébauchée.
De plus, la justification de la création de cette société n’est pas assez étayée, le système ne parait pas logique. Il ne forme pas une société de tueurs mais une société de traumatisés, car on ne tue pas simplement quelqu’un, on se tue soit même ! West elle-même semble douter de la bonté du système mais, au final, s’y plie sans révolte.

OOO Vous l’aurez compris je m’attendais à beaucoup mieux. C’est un roman assez sympa mais qui manque de tout et partout, je ne comprend pas bien le succès fulgurant qu’il a eut, mais bon après tout si ça plait à d’autres c’est le principal. Peut être que le second tome apportera tout ce qui manque dans celui-ci.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictEditions : Lumen
Prix : 15€

Publicités

8 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rêves et Imagines
    Sep 05, 2014 @ 05:58:51

    le thème du roman et le fil conducteur ont l’air bien sympa. Mais il est vrai qu’un avis critique donne moins envie de découvrir ce livre…

    J'aime

    Réponse

  2. Aurélie La Brodeuse
    Sep 21, 2014 @ 18:53:03

    Oui il est vrai qu’un roman ne peut pas plaire à tous le monde ^^,
    Il en faut pour tous les goûts 😉
    Bonne soirée

    J'aime

    Réponse

  3. MaryMoon
    Sep 22, 2014 @ 14:47:17

    Ah, c’est un livre que j’avais envie de lire, le résumé était prometteur, mais après votre critique, j’ai moins envie de le découvrir…je pense que je le lirais quand même, histoire de me faire ma propre opinion, mais peut être pas tout de suite.

    J'aime

    Réponse

  4. Alex
    Sep 22, 2014 @ 19:48:26

    A la première impression ce roman m’avait l’air génial ! Mais j’ai un avis similaire au tien ! Il m’a déçu…

    J'aime

    Réponse

  5. book-lit.fr
    Sep 24, 2014 @ 11:49:15

    Bon, je le retire de ma Wish-list, ce genre d’incohérences m’exaspère.

    J'aime

    Réponse

  6. fantasybooksaddict
    Sep 27, 2014 @ 16:11:28

    Ce livre me faisait très envie mais vu les incohérences que tu as trouvé, je ne suis plus certaine d’avoir envie de le lire…

    J'aime

    Réponse

  7. isabelle aubois
    Sep 28, 2014 @ 17:00:04

    Aie, j’avais envie de le lire mais si c’est mal construit et qu’il manque des raccords entre des événement c’est pas la peine, je serais déçu autant laisser la place a un livre qui vaut le coup. Je le retire de ma liste d’envie

    J'aime

    Réponse

  8. Milo
    Déc 05, 2014 @ 18:53:00

    Faut que je lise la suite !

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :