Les Substituts, tome 1 – Johan Heliot

Les Substituts

Johan Heliot

les substituts johan heliotDans ce monde-là, la plupart des humains ont été réduits à l’état d’esclaves simples d’esprit. On les appelle les Substituts.

Kia est l’une d’entre eux. Et rien ne la prédisposait à se distinguer.

Mais Kia a découvert en elle une force étrange qu’aucun autre Sub ne possède.

Une force, faite de mots et de phrases, qui pourrait se répandre et devenir une arme redoutable au service de la liberté.

Cette force, c’est la connaissance.

Le temps de la révolte est venu.

OOO Pour ce qui concerne la forme du livre je n’ai que deux petites observations à faire : tout d’abord la couverture est assez étrange et un peu glauque mais elle colle parfaitement au monde décrit dans ce livre-là. En revanche il y a eut une énorme erreur sur la quatrième de couverture : dans le résumé l’héroïne s’appelle Kia alors que dans le livre elle s’appelle Tya !

OOO Pour ce qui concerne le fond, heureusement il y a bien plus à dire.

OOO Les Substituts vivent dans ce qu’ils appellent le Parc ; emmurés et parqués comme des animaux, ils ne réfléchissent pas beaucoup plus qu’eux. En effet on a l’impression que les Hauts ont réduit leurs pensées par la réduction du langage comme dans 1984 de Georges Orwell, car l’héroïne, Tya, ne fait que des phrases très courtes, avec très peu de mots, elle n’utilise aucun synonyme et ne connais que deux couleurs. Mais la terrible vérité est tout autre…
OOO L’histoire commence le jour des quatorze ans de la jeune fille. C’est donc son premier jour de travail chez les Hauts, les dirigeants : des hommes normaux, propres, bien nourris et intelligents. Ces derniers sont très cruels et méchants envers les Sub qu’ils méprisent et utilisent pourtant pour toutes leurs basses besognes. Dans ce monde-là, les Très Hauts contrôlent les Hauts qui contrôlent les Substituts ; et la technologie est si ancienne qu’elle est qualifié de magie.
Au cours de ce premier jour de travail, Tya va apprendre et retenir de nouveaux mots avec ravissement. Mais lorsqu’elle passe les portes du Parc le soir même, elle s’effondre dans une sorte de coma. Le lendemain, Tya se souvient des nouveaux mots de la veille, mais aussi de certains qu’elle n’avait jamais entendu auparavant !
OOO À partir de là, le vocabulaire s’enrichit et l’histoire commence réellement puisque l’héroïne est capable d’appréhender et de comprendre le monde qui l’entoure, ainsi que ces injustices. Tya réfléchit, elle se pose désormais des questions, et les formule parfois à voix haute ; ce qui n’est pas toujours très judicieux puisque son patron va l’envoyer chez un « médecin spécial » pour cette raison. C’est alors que l’impensable se produit : Reg (le fils du patron qui l’a amené chez le médecin) et Tya vont se faire enlever par « la Horde »…
OOO C’est à ce moment-là que tout se déclenche : comme une série de dominos les événements vont se succéder à un rythme soutenu. D’épreuve en épreuve, de découverte en découverte, Tya et Reg vont comprendre que le monde est toujours plus vaste qu’ils ne le pensaient et toujours plus injuste. De nouveaux lieux, de nouvelles règles, de nouveaux personnages, de nouvelles révélations, de nouveaux alliés… tout s’enchaînent presque sans temps mort jusqu’à la fin du roman et les dernières pages prennent une ampleur qu’on aurait jamais imaginé.
Les personnages évoluent en même temps que le récit et en même temps que le style de l’auteur qui s’enrichit au fur et à mesure. On trouve par ailleurs plusieurs leçons de morale au cours des pages, dont certaines sont caractéristiques de l’anticipation : « On croit pouvoir vivre heureux dans l’ignorance, mais c’est un mensonge ».
OOO C’est un formidable roman que nous livre là Johan Heliot, il semble s’agir d’un premier tome mais pour moi l’histoire peut largement se suffire à elle même ; à mon sens la suite peut même s’avérer décevante face à cet excellent scénario.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictEditions : Seuil
Prix : 14€50

Publicités

13 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Rêves et Imagines
    Sep 15, 2014 @ 08:07:29

    Je commence à m’intéresser à la dystopie et j’avoue que c’est un domaine sympa mais j’ai peur qu’il ne soit trop répétitif dans les livres… N’empêche je garde celui-ci dans un coin de ma tête !!

    J'aime

    Réponse

  2. Escrocgriffe
    Sep 18, 2014 @ 10:41:01

    Ca a l’air terrible ! C’est marrant, à la lecture de ton résumé j’ai pensé à « Des fleurs pour Algernon », de Daniel Keyes, qui est vraiment génial.

    J'aime

    Réponse

  3. Aurélie La Brodeuse
    Sep 21, 2014 @ 18:43:45

    Bonsoir,
    Tu vois j’ai souvent l’habitude de juger un livre a sa couverture mais en lisant ta chronique je me rencontre que même si la couverture n’est pas superbe l’histoire elle peux être très intéressante.
    Bisous et bonne soirée

    J'aime

    Réponse

  4. book-lit.fr
    Sep 24, 2014 @ 11:32:24

    Je me sens moins attirée par les romans YA ces derniers temps (je vieillis lol). Mais ton commentaire sur celui-ci m’interpelle, je pense l’ajouter à ma Wish-lit … et arrêter de lire ton blog, il me donne trop d’envies. ^^

    Bien qu’elle ne soit pas tout à fait sur le même thème, Les substitut me font penser à La déclaration de Gemma Malley, bien qu’il paraissent un peu plus dur

    J'aime

    Réponse

    • infocomete
      Sep 25, 2014 @ 21:58:00

      Je viens de googliser ce titre que je ne connaissais pas mais ça a l’air génial ! Je vais le mettre dans ma wish-liste direct ! Lol. Merci beaucoup parce que je t’avoue que je dévore les dystopies en ce moment !

      J'aime

      Réponse

  5. cocomilady
    Sep 25, 2014 @ 20:02:27

    Ta chronique me donne très envie, mais par contre la couverture m’arrête, elle me gêne totalement, je suis très sensible à cela, donc je vais passer mon tour malheureusement, quel dommage !!

    J'aime

    Réponse

    • infocomete
      Sep 26, 2014 @ 10:39:28

      Ça m’ait arrivé une fois et j’avais fait une couverture en papier pour recouvrir le livre parce-que l’image me gâchait l’imagination, c’est dommage de passer à côté de celui-ci peut-être que le coup de la couverture papier fonctionnerait avec toi aussi ^^

      J'aime

      Réponse

  6. Sab Rina
    Sep 28, 2014 @ 17:20:24

    Je ne suis pas fan des dystopies, mais je pense pouvoir me laisser tenter avec celui-ci.

    J'aime

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :