Traqué, tome 1 – Andrew Fukuda

Traqué

Tome 1
Andrew Fukuda

Traque_Tome_1_hd« À dire vrai, je ne pense pas qu’il reste un seul d’entre nous. À part moi. Voilà ce qui arrive quand on est un mets délicat. Une drogue dure. L’espèce s’éteint. »

Gene est l’un des derniers humains sur Terre. Son seul moyen de survie : se faire passer pour l’un de ses prédateurs. Ne pas rire, ne pas transpirer, ne pas montrer qu’il est un « homiféré ». Cela fait dix-sept ans qu’il se fond parmi ceux qui n’hésiteraient pas à le tuer s’ils découvraient sa véritable nature.
Chaque décénnie, le gouvernement organise un immense jeu où une poignée de privilégiés peuvent pister et dévorer les rares humains retenus en captivité pour l’événement. Sélectionné pour traquer les siens, Gene ne peut commettre le moindre faux pas. D’autant qu’une mystérieuse fille éveille en lui des sentiments qu’il n’a pas le droit d’avoir. Des sentiments qui pourrait le trahir.
Gene a la rage de vivre… mais vaut-elle le prix de son humanité ?

Encore une bit-lit sur fond dystopique, décidément ce mélange me fait craquer.
Dans ce roman on écoute donc le dernier survivant humain nous raconter son histoire, comment sa mère et sa sœur ont d’abord disparue, puis son père, lorsqu’il avait sept ans. Il nous raconte comment il survit, ce que son père lui a appris : ne pas rire, ne pas chanter, ne pas hausser les sourcils, ne pas éternuer, ne pas sourire… Le monde est donc l’opposé de la nature humaine : gris et terne, dominé par les vampires.
Des vampires qui ne doivent apparemment leur prédominance aujourd’hui qu’à leur nombre puisqu’ils sont tous plus stupides les uns que les autres. Le héros doit constamment se rabaisser à leur niveau afin de ne pas se faire remarquer. Il ne montre pourtant aucune trace de lassitude : feindre est devenue sa nouvelle nature.
Chaque matin il s’asperge d’antiseptique, se rase le moindre poil et met ses faux-crocs, pour sortir dans la nuit éclairée de lueurs blafardes. Difficile de ne pas plisser des yeux dans ses conditions, pourtant le héros y parvient toujours, le contraire signerai son arrêt de mort immédiat.

Le rythme du récit est calme, mais la tension reste toujours tapie au coin des pages, le danger de se trahir étant permanent ; le héros doit constamment trouver des astuces pour cacher sa nature « homiférée » sans que cela paraisse louche.
L’annonce d’une nouvelle traque, et l’élection du héros vient perturber sa routine et le mettre encore plus en danger. Emporté par les formalités qu’il ignorait, il se trouve obligé d’intégrer le cortège qui va le mener à l’Institut pour sa « formation » avant la Traque. Ses ustensiles restent donc chez lui, pas de rasoir, pas d’antiseptique… comment va-t-il faire pour continuer de survivre ?
Une fille de son lycée est également sélectionnée pour participer à la chasse, une fille qui lui plait depuis toujours…

Le nouveau mythe du vampire canon est ici bien amoché : ils mangent comme des porcs en laissant tout couler dans des bavoirs, ils se font craquer les os en signe d’excitation, claquent des dents et bavent comme des animaux. En plus d’être bête ils sont donc sales. Tout est décrit dans le moindre détails et certains sont vraiment originaux.
Les passages où le héros se laisse aller à sa petite humanité sont souvent poétiques ou dramatiquement touchants.

À la moitié du roman, les choses se corsent enfin un peu plus… le héros entre en contact avec les homiférés qui vont bientôt être traqués, comment agira-t-il ?
Je vous laisse le plaisir de le découvrir.
Le rythme du roman accélère enfin à fin jusqu’à un point qu’on imaginait pas. L’action pointent le bout de son nez puis nous entraine dans une course contre la mort. Avec une ultime révélation en guise de conclusion. Bref je vous laisse je vais dévorer le tome 2.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictEditions : Lafond
Prix : 15€95

 

Verdict :
Ebook -> je n’aime pas assez ce roman pour vouloir le relire et le mettre dans ma bibliothèque.

Bibliothèque -> je veux pouvoir le voir tous les jours, le prêter pour contaminer les amis, et peut être le relire un jour dans ma vie

Chronique : Traqué, T2 – Andrew Fukuda
Chronique : Traqué, T3 – Andrew Fukuda

Publicités

Blood Of Eden, tome 3 Forever Humaine – Julie Kagawa

Blood Of Eden
T3 Forever Humaine

Julie Kagawa

blood of eden tome 3 forever humaineHumaine ou monstre ?
Dans un monde dévasté, où la vie semble ne plus avoir de valeur et où les alliances se défont aussi vite qu’elles se concluent, Allie affronte ses jours les plus sombres. Elle va devoir atteindre la Cité d’Eden, seul refuge qui lui reste, alors que Sarren, son ennemi juré, a semé le chaos sur la route qui y conduit. Pour réussir, et sauver les Humains d’Eden, Allie n’a qu’une arme : laisser parler son côté vampire et se lancer dans une chasse impitoyable. En nourrissant l’espoir qu’elle ne finira pas seule sur cette Terre…

OOO Deux semaines se sont écoulées depuis les événements survenu à New Covington, deux semaines seulement.
Nous retrouvons donc Kanin et ses deux progénitures, Allie et Jackal, marchant sur les traces sanglantes de ce fou de Sarren, le vampire ppsychopathequi a pour objectif de faire table raz de toute vie sur Terre. Il se dirige vers Eden et transporte avec lui une version mutée de virus du Poumon Rouge, virus qui touche humains ET vampires.
Allie et Kanin sont immunisés contre ce virus car ils ont bu le sang de Zeke, jeune humain qui avait reçu des vaccins expérimentaux à Eden. Après avoir été torturé pendant des heures, celui-ci avait fini par révéler à Sarren l’existence de ce remède, et sa localisation : Eden.
Eden est le centre de ce dernier roman, l’unique ville sans vampire au monde, « l’île aux sacs à viandes » comme l’appelle pour Jackal. Et si Sarren l’atteint, il détruira le remède, et diffusera son virus muté. À moins que ses intentions ne soient plus tordues encore…

OOO Allie, dévastée par le chagrin de la perte de Zeke, refuse le deuil et se réfugie derrière son monstre intérieur. Elle est au bord du gouffre, le précipite la guette. Par moment on peine à reconnaître l’héroïne, même Jackal – lui si heureux de la voir embrasser sa vrai nature de vampire – semble douter d’elle… Elle perd pied petit à petit, cela ajouté à la frénésie de sang qui n’est pas loin non plus, elle est à deux doigt de sombrer définitivement.
Kanin la prévient pourtant que si elle choisi délibérément de franchi cette limite, aucun retour en arrière ne sera possible.
Heureusement l’héroïne reprend vite conscience, et on peut enfin reprendre le cours de l’histoire sur les bonnes railles. Mais avec les souvenirs de Zeke, revient aussi la rancune contre Jackal…

OOO Après la phase difficile d’Allie, la première partie du roman est centrée sur Zeke dont on avait eu un rapide aperçu à la fin du tome 2. Des montagnes russes vous attendent devant la terrible vérité ; le doute, la haine, l’espoir et l’émotion vont se succéder à un rythme fou sous vos yeux. Impossible de lâcher le livre tant qu’on ne sait pas ce qu’il adviendra de lui.
OOO Quant aux autres personnages, on a le plaisir de découvrir enfin Kanin dans on état normal, et il m’a agréablement surprise. Il est est bon, patient et doux, contrairement au modèle du maître vampire dur par nécéssité que l’on croise souvent dans ce genre de roman. Il est d’autant plus respectable et impressionnant de par le fait qu’il sait toujours quand menacer, et quand écouter.
Jackal reste fidèle à lui même, provoquant et assumant sa cruauté ; mais ce dernier tome ne lui laisse pas le loisir de montrer ses défauts, au contraire, et c’est vraiment étonnant de la part de celui qui a abandonné sa soeur et son créateur au griffe de Sarren au dernier moment. Ce personnage réussi donc à surprendre plus d’une fois au cours des pages, et c’est réellement inattendu de sa part.

OOO Kanin passe son temps à écouter puis stopper les disputes entres ses deux progénitures qui se disputent comme de véritables enfants, puis un autre personnage vient amener de l’eau au moulin et Kanin se retrouve alors avec trois personnages qui se provoque sans arrêt… le pauvre !
La deuxième partie du roman fait office de charnière entre l’histoire avec Zeke et la tentative de sauvetage d’Eden. Les quatre personnages reprennent leur route et leurs marques pour aller affronter le roi de psychopathe.

OOO Les cents dernières pages sont, quant à elles, encore des successions d’émotions fortes. Presque tous les personnages passent à un cheveux de la mort, et certains y passeront peut-être pour de bon… Le moins que l’on puisse dire c’est que Julie Kagawa s’amuse beaucoup à jouer avec la mort et avec les nerfs du lecteur par la même occasion, mais c’est pour mieux nous en régaler à chaque fois. Quel lecteur n’aime pas être surpris ?
Le titre de la trilogie prend tout son sens quand on comprend ce que Sarren a déclenché. Quant à la couverture, c’est la seule chose qui m’a un peu déçu : je ne la trouve pas du tout en accord avec les deux précédentes. Quoi que la deuxième n’était déjà pas en accord avec la première puisque ce n’est pas le même visage… Mais la cette dernière couverture ne montre même pas de visage, juste un signe, peut être celui du virus ou du remède on ne sait même pas. C’est dommage, j’aurais bien vu le visage de tous les personnages en gros plan, ou bien juste celui d’Allie et de Zeke, ou alors celui de Sarren, mais bref un visage et pas un signe pour éviter cette rupture.
OOO En bref, cette histoire est excellente trilogie, un des meilleurs roman que j’ai lu jusque là. Peut être est-ce le mélange des deux genres, la dystopie et la bit-lit, peut être est-ce le génie de l’auteure et sa plume. Dans tous les cas c’est une trilogie qui va trôner longtemps dans mon top 10.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictEditions : Harlequin, collection Darkiss
Prix : 14€50

Chronique tome 2 : La Gardienne d’Eternité

Maeve Regan, tome 5 Sur les Dents – Marika Gallman

Maeve Regan

T5 Sur les Dents

Marika Gallman

Maeve Regan tome 2 sur les dentsJe vous avais déjà dit que, avant, ma vie était simple et que je n’avais aucun problème qu’un barman ne puisse m’aider à résoudre ? Eh bien, ça fait longtemps que je n’en ai pas vu, de barman.
Je croyais vraiment avoir chassé le mal ultime de ma vie une bonne fois pour toutes et mériter des vacances que je comptais prendre. Mais non.
Heureusement, j’ai une courte longueur d’avance dont je compte bien tirer parti. Car il est hors de question que je reste une proie facile. Cette fois, je serai le chasseur.
Cette fois, je serai l’illusion.

OOO Nous retrouvons Maeve très peu de temps après son évasion du château. Elle donne une immense fête au manoir, en l’honneur de la mort de son père, alors qu’elle (seule) sait parfaitement que Victor se porte comme un charme, et qu’il rôde parmi eux…
On déguste et on rit de la verve et de l’humour que distille Marika Gallman dans ses romans (« Œil pour œil, dent pour dent… ton cul » ). Tous les autres personnages sont là au grand complet : Barney, Elliot, Trevor, Jean-Pierre, Lukas, Lala, Cormack, Rosita, Connor etc… la liste est longue. Cara (la domestique qui s’occupait de château de Victor) est aussi de la partie : elle s’occupe de Benoxh, toujours dans un état végétatif (état causé par Maeve lorsqu’elle l’a obligé à lui transmettre ses pouvoirs).
OOO Libérée du poids de la prophétie -qui n’a jamais existé- Maeve a échafaudé tout un plan en quatrième vitesse, mais un sacrée plan tout de même ; inextricable et rudement bien ficelé. Seulement, Victor est tellement fort qu’on ne peut pas s’empêcher de douter d’elle et de se demander ce qui va foirer.
De plus, pour le bon fonctionnement de son plan, Maeve ne doit pas berner uniquement Victor, elle va donc berner certains de ses amis (pour le bonne cause) mais nous aussi lecteurs! Et plusieurs fois en plus, ça fait un drôle d’effet ! Nous qui étions habitué à un point de vue interne, on ne pensait pas que la protagoniste pouvait nous cacher des choses.

OOO La première partie du roman se déroule dans le même temps, et donc très vite (j’ai eu vraiment peur que tout ne se finisse le même jour) mais le tempo ralentit par la suite et on peut mieux savourer tous les événements qui s’enchaînent. La stratégie de Maeve pour affronter Victor évolue au fur et à mesure, et les faits nouveaux font sans cesse douter Maeve du choix de son cœur (alors Lukas ou Trevor bordel !? Lol). À cela s’ajoute un double compte à rebours : la bataille finale ET la transformation de Lukas en Qalin (les immondes créatures verdâtres, longilignes et visqueuses au service de Victor), car celui-ci a bien été marqué par le roi vampire. Les rebondissements sont sans fin, et sur tous les plans, actions et sentiments.
Bref, entre actions et méninges qui tournent à fonds, on en a le vertige. Car Maeve ne veut pas seulement tuer Victor et sauver Lukas, elle veut les sauver TOUS ! Autant dire mission impossible.

OOO Ce troisième tome est clairement à la hauteur de toutes nos espérances.
On comprend enfin comment certains événements des tomes précédents ont pu se produire. C’est comme si toutes les pièces du puzzle égrenées dans les livres précédents se rassemblaient et prenaient enfin un sens. Certains personnages laissés derrière réapparaissent, tandis que certains disparaissent malheureusement (même si parfois on se prenait à espérer un conte de fée déguisé, ceci nous rappelle que non : Maeve Regan n’est pas un roman gnan-gnan). La relation entre deux personnages principaux change et c’était inespérée – bien qu’écrit entre les lignes quand on prend du recul. Et les révélations sont foudroyantes dans ce dernier tome. On n’aurait notamment jamais deviné pour qui Victor se faisait passer pendant tout ce temps. Perso, dans le tomes trois j’ai douté de tous sauf deux (et forcément c’est l’un d’entre eux).
OOO En revanche, l’attente est longue pour le lecteur qui brûle de savoir qui de Lukas ou Trevor choisira Maeve. L’héroïne elle-même ne sais plus quoi penser et elle tergiverse souvent. Au final, le lecteur est presque satisfait. Presque. Mais au regard de tout ce qui se passe en un seul volume, la situation finale finit par convenir.

OOO Marika Gallman a réussi le tour de force à se renouveler à chaque tome sans perdre de mordant. Le premier tome s’appuyait sur le désire et la haine, le deuxième relatait la perte de confiance de l’héroïne, tandis que le troisième faisait la part belle à la paranoïa et à la folie ; le quatrième tome quant à lui se recentrait sur Maeve, humaine, faible et seule. Et enfin ce dernier tome est clairement celui de la confiance retrouvée et de la stratégie.
L’auteure est incontestablement douée, excellente. Originalité, punch, humour, verve, trame fictive complexe, héroïne forte, tout y est pour un cocktail explosif à souhait et pendant cinq tomes s’il vous plait ! Elle est tellement forte que même à la dernière page elle trouve le moyen de nous faire littéralement bondir le cœur.
En résumé j’ai adoré et savouré ce dernier tome, Maeve me manquera beaucoup.

PS :

Petit bémol, non, ridicule petite remarque : je ne sais pas vous, mais moi j’ai vraiment cru que la mannequin qui représente Maeve sur la couverture n’était pas la même que celle des précédents tomes, l’auteure m’a confirmé que si, mais je continuait de la trouver différente. Et hier, en galérant sur cette chronique, j’ai enfin remarqué ce qui clochait : la couleur de ses yeux ! Sur cette dernière couverture Maeve a une lueur rouge ambrée, alors qu’elle est censé les avoir bleu, un bleu glacial qui captive et c’est ça qui manque, qu’on ne remarque pas tout de suite et qui fait qu’on a l’impression que ce n’est pas la même personne.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictEditions : Milady
Prix : 7€50

Chronique tome 4 : À Pleine dents

Blood Of Eden, T2 La Gardienne d’Eternité – Julie Kagawa

Blood Of Eden

T2 La Gardienne d’Éternité
Julie Kagawa

blood-of-eden, tome 2 la gardienne d'éternité, julie kagawa« Les vampires ne rêvent pas. Pourtant, moi, Allie, je rêve. Et tous mes rêves me rappellent vers le lieu que j’ai laissé derrière moi, celui où tout a commencé. »
Alors qu’elle le croyait à l’abri du chaos et des vampires, Allie retrouve Zeke à New Covington, la cité de sa naissance. Il lui fait une annonce terrifiante : la catastrophe finale est programmée et, cette fois, personne n’y survivra. Seule échappatoire possible : retrouver le coupable, ensemble. Une traque semée de dangers, dont le moindre n’est pas l’instinct prédateur d’Allie, qui redoute de faire de Zeke sa proie…

OOO Souvenez-vous, à la fin du premier tome Allie et Zeke avaient réussi à sauver plusieurs de leurs compagnons des griffes de Jackal, un vampire roi d’une cité de pillard (et accessoirement le frère de sang de Allie puisqu’ils partagent le même géniteur).
La troupe de rescapés était ensuite miraculeusement arrivée entière à Eden qui existe belle et bien. Mais à cause de sa nature, Allie avait du s’en retourner, laissant Zeke sur la table d’opération avec de bonnes chances de survie.

OOO Nous retrouvons cette dernière plusieurs mois plus tard. Fidèle à elle-même, ses convictions n’ont pas changé, mais son expérience en tant que vampire s’est accrue. Allie est devenue plus forte, plus endurante, et elle n’a jamais renoncé à son objectif : sauver Kanin des griffes de Sarren.
Guidée par ses rêves en provenance de son géniteur et par son super sens vampirique, elle sait qu’il est toujours en vie et où il se dirige… jusqu’à ce que la piste se dédouble invraisemblablement. La jeune femme se trouve alors face à un choix ; de ce choix découle tout le reste des péripéties.
Contre toute attente Allie devra s’allier avec Jackal, le meurtrier de ses amis (toujours à la recherche d’un vaccin contre la rage, or il se trouve que Sarren s’intéresse mystérieusement aux laboratoires…) afin d’avoir une chance d’écorcher suffisamment le redoutable psychopathe qui détient leur géniteur. Mais quels sont les véritables intentions de Sarren ? Elles se révèlent plus sombres que jamais…

OOO On apprend donc à connaître Jackal (ou pas) en chemin avec Allie vers New Convington, vers Kanin. La cohabitation entre les deux, puis les quatre protagonistes, est tendue mais leur but est suffisamment important pour qu’ils réussissent à se supporter.
Les pensées d’Allison tournent régulièrement en rond dans ce second volet, notamment à propos du comportement à adopter par rapport à Zeke. Mais l’action et les rebondissements inattendu compensent largement ce petit défaut.
Un personnage resurgit du passé pour venir bouleverser à plusieurs reprises le cours de l’histoire, tandis que le lecteur le déteste de plus en plus. Salazar se révèle aussi vicelard qu’un maître vampire se doit de l’être, mais aussi intelligent. Et une fois Kanin retrouvé, l’enjeu de leur quête prend un ampleur gigantesque. Sarren est complètement fou à lier…

OOO Ce second tome est pour moi clairement à la hauteur du premier. Je regrette en revanche de ne pas avoir compris, même après lecture complète, le titre de ce tome.
Les cent dernières pages donnent le tournis, ce sont de véritables montagnes russes d’émotions pour le lecteur ! Bref, j’ai adoré ce deuxième volet de la saga et je me jetterai sur le troisième tome dès sa sortie.

Fiche Livraddict :

logo_livraddictÉditions : Harlequin – Collection Darkiss

Prix : 15€50

Chronique tome 1: Je suis une Immortelle

Chronique tome 3 : Forever Humaine

Maeve Regan, T4 À pleine Dents – Marika Gallman

Maeve Regan

T4 À pleine Dents

Marika Gallman

1310-maeve4_org
Avec la disparition de Victor, ma vie aurait dû redevenir normale. Ou au moins un peu plus facile. Mais ça, c’était sur le papier. Je n’avais pas compté sur mon frère adoré qui veut m’utiliser pour prendre la place de notre père et me retient prisonnière dans un château infesté de vampires. Benoxh, ce vieux renard, s’est mis à sa solde et m’a privée de mes pouvoirs. Je suis seule, mortelle, pieds et poings liés et malgré ça, la prophétie qui me destine à devenir encore plus malfaisante que mon paternel plane plus que jamais au-dessus de ma tête…

OOO Souvenez-vous, à la fin du tome 3 l’armée de Maeve avait attaqué la château de Victor…
Pendant la bataille, Walter perd la vie mais il arrive à transférer le reste de ses pouvoirs à Elliot. Aidée par son frère Connor, Maeve réussi à trancher la tête de son père qui avait bel et bien gardé Lukas en vie. Mais les retrouvailles sont de courte durée : Lukas poignarde Maeve en plein cœur avec une lame empoisonnée. Puis, Connor reprend possession de l’armée de mort-vivants de son père, capture Maeve et laisse partir les rescapés qui soutiennent sa sœur. Celle-ci s’effondre enfin, une fois que tous ses amis se trouvent en sûreté, laissant le poison la tétaniser jusqu’à la moelle, ou plutôt jusqu’à la mort.

OOO Ce quatrième tome commence dans le rêve de Maeve, qui est assez agaçant puisqu’il dure assez longtemps et mélange plein d’événements des tomes précédents ; mais d’un autre coté ce passage constitue une sorte de puzzle de rappel que le lecteur doit remettre dans l’ordre.
Une fois réveillée, on découvre une Maeve humaine, au sens propre comme au figuré. Privée de ses pouvoirs par un bracelet magique, elle devient une simple humaine : une humaine qui ne cicatrise pas vitesse grand V, une humaine qui s’essouffle au moindre effort, une humaine fragile, une humaine qui ressent la douleur. Assaillie par ces douleurs et abattue par sa captivité, la carapace de l’héroïne tombe enfin, et ses larmes coulent pour de bon, la rendant plus humaine que jamais.

OOO Benoxh, qui s’est mis au service de Connor,  joue un grand rôle dans l’histoire. Aveuglé par sa quête de la chose que Victor lui a volée, il tente le tout pour le tout et n’hésite pas à prendre des risques.
Maeve est perdue dans cet immense château avec pour seule compagnie Jean-Pierre (toujours aussi… fou ?), Rosita (au comportement étrange) et Slater le bourreau vicelard. Pour la première fois on voit l’héroïne courber l’échine, obligée, par la force des choses, de mentir à son frère aux desseins fous.

OOO L’intégralité du roman se passe dans le château de Victor (ou plutôt de Connor), mais on ne s’ennuie pas. Chaque élément survient au bon moment, ce qui fait que, contrairement à Maeve, le lecteur n’est pas en position d’attente.
Une bonne partie de l’histoire tourne autour de la sempiternelle question : Lukas ou Trevor ? Trevor ou Lukas ? Victor et l’indécision par rapport aux hommes sont donc les sujets principaux de ce roman.

OOO Les rebondissements et les frasques de Maeve maintiennent la vive attention du lecteur et l’amuse grandement de manière ponctuelle (il y a une scène en particulier qui m’a fait explosé de rire).
Et comme d’habitude, tout s’accélère dans le dernier quart du roman. Un conseil : une fois arrivé à la page 362 : terminez ou faites votre pause maintenant car couper la fin casse la frénésie des événements.
Ce quatrième tome se distingue particulièrement des autres de par le fait qu’il se déroule dans un seul et unique lieu mais surtout par le fait que les moments d’actions et les révélations sont nombreux et se concentrent à la fin.

OOO Bref, j’ai adoré ce quatrième tome qui donne un nouveau souffle à la série, et j’attends évidemment avec graaaande impatience le tome final !

Fiche Livraddict :

logo_livraddictÉditions : Bragelonne – Milady

Prix : 7€50

Chronique tome 5 : Sur les Dents
Chronique tome 3 : La Dent Longue

Blood Of eden, T1 Je suis une Immortelle – Julie Kagawa

Blood Of Eden

T1 Je suis une Immortelle

Julie Kagawa

blood of eden tome 1 je suis immortelle
Mourir… ou accepter d’être mordue — et devenir à son tour un monstre, un de ces vampires qu’elle hait.
Allie la rebelle est placée devant le pire choix pour elle. Dans le monde dévasté où elle vit, et sur lequel les vampires règnent en maître, elle a toujours refusé d’être un de ces misérables humains qui leur servent de bétail. Mais sacrifier sa vie… ? Face au marché qu’on lui met en mains, Allie prend une décision secrète : devenir un monstre, oui… mais pour mettre ses nouveaux pouvoirs de guerrière au service de son camp, l’Humanité.

OOO Alison est une « non-enregistrée », elle vit dans la « Bordure », les quartiers pauvres de New Covington la cité vampire. Dans un monde post apocalyptique où les vampires ont pris le pouvoir depuis plusieurs siècles, la vie est dure pour les « crèvent la faim » comme Allie. Elle et sa bande passent leurs journées à faire les poubelles pour survivre, mais ils doivent rester extrêmement prudent car les vampire rôdent toujours…
Alors que les quatre Borduriens trouvent une réserve de nourriture inespérée, ils se font attaquer par des « enragés », ces vampires ayant succombé à la rage et qui hantent les rues à la nuit tombée. Allie se trouve alors face à un choix : mourir, ou se transformer en vampire, en suceur de sang, en un monstre qu’elle haie depuis sa plus tendre enfance.
OOO Vous vous doutez évidemment de son choix.
Allie survie donc et essais tant bien que mal de s’adapter à sa nouvelle condition de morte vivante sous l’égide de son mystérieux créateur : un vampire du nom de Kanin. Mais le passé de chacun revient au galop et la jeune vampire se retrouvera éjectée de la cité, dehors, dans l’inconnu…

OOO Allie est un personnage fort à laquelle on s’identifie facilement. Elle se pose souvent des questions sur le monde d’avant, elle ne sait pas ce que c’est qu’un hôpital ou un musée par exemple. Elle n’a jamais vu de voiture fonctionner, juste des carcasses vides ou brûlées. En Bordure, tout le sol est toujours jonché de détritus et de bouts de verres tranchants. Un monde dévasté, hanté par des enragé, et maté par les vampires. Cet univers et la vie qu’elle mène l’ont rendu dure, opaque aux sentiments, mais au fond, elle ne fait que se protéger. Sur sa route, Allie rencontrera d’autres personnages qui la feront changer…
Kanin est également un personnage très intéressant qu’on a envie de découvrir d’avantage.  Tandis que les autres personnages sont, pour la plupart, attachants, dont un en particulier…
OOO L’histoire de la déchéance du monde, avec les épidémies et la naissance des enragés est très bien expliqué, de même que les capacités et limites des vampires. On ne se perd pas au milieu des clichés, certains sont adoptés – avec parfois une petite note d’humour (les vampire doivent s’enterrer exactement à six pieds sous terre pour se protéger du soleil) – et d’autres sont écartés.

OOO Le roman s’enrichit au fur et à mesure et forge la nouvelle personnalité de Allison la vampire. Le cheminement est assez inattendu et conserve l’attention. À chaque page on se demande comment va faire Allie pour se sortir de la situation dans laquelle elle s’est empêtrée. Les événements s’accélèrent aux deux tiers du roman et la fin est surprenante. Bref, un vrai délice.
OOO J’ai adoré l’association du monde dystopique avec la bit lit, cela créé un univers vraiment intéressant. J’ai acheté ce roman au format ebook en me disant qu’il avait l’air « sympa mais sans plus » dans le but de savoir si j’arriverai à lire ma liseuse (acquise il y a longtemps mais encore jamais testée) et finalement il a tellement dépassé mes espérances qu’il a détrôné ma série bit lit préférée (« Maeve Regan »). Le second tome sort demain et je ne sais pas si ma PAL va m’empêcher de le télécharger illico !

Fiche Livraddict :

logo_livraddictÉditions : Harlequin – Collection Darkiss

Prix : 16€

Chronique tome 2 : La Gardienne d’Éternité

Rock Star Vampire – Yves Bulteau

Rock Star Vampire

Tome 1
Yves Bulteau

rock star vampireSelma a 17 ans. Ses sensations sont celles d’un fauve, sa force physique est surhumaine. Elle aime le goût du sang et ne supporte pas la lumière du soleil. Ses parents lui cachent-ils quelque chose de grave, comme une maladie incurable ? La nuit lui inspire des chansons étranges qu’elle poste sur le net. Découverte sur Youtube par un producteur avisé, Selma rejoint un groupe de rock, mené par un jeune guitariste de génie au charme envoutant. Mais la force sombre qui possède Selma lui interdit d’aimer…

Résumé de ma chronique :

Rock Star vampire est une excellente surprise à mes yeux. Je m’attendais à quelque chose de terriblement niais et ennuyeux alors que c’est tout le contraire.
La première partie du roman nous entraîne vers le nouveau destin de Selma, tandis que les drames surgissant de nulle part la mènent ensuite à la recherche de son passé. Et là, les étonnantes découvertes s’enchaînent…
Loin des clichés classiques, ce roman participe au renouvellement du mythe des vampires…

Lisez ma chronique en entier sur Mythologica.net : Rock Star Vampire

Previous Older Entries