Immortels, T1 La Fuite – Cate Tiernan

Immortels

T1 La Fuite
Cate Tiernan

Immortels T1 La Fuite Cate TiernanLA NUIT DERNIÈRE, tout mon univers s’est écroulé. J’ai dû mettre les voiles. DISPARAÎTRE. Incy est allé trop loin. Lui, mon meilleur ami, celui avec qui j’ai fait les quatre cents coups. D’habitude, je ne donne pas dans le sentiment.
Mais cette fois, c’est différent.
Il n’y avait pas le droit d’agresser ce type sans raison. Et surtout, jamais il n’aurait dû voir cette MARQUE dans mon cou, que je cache depuis des siècles. Parce-que j’ai oublié de vous dire : J’AI 459 ANS.
Voilà comment je me retrouve à River’s Edge.
Vous imaginez, moi, dans un centre de redressement pour immortels qui veulent filer droit ? Passer mes journées à avoir des pensées positives et une alimentation équilibrée… très peu pour moi.
Pourtant, JE DOIS RESTER. Je le sens.
Ce type, Reyn, je l’ai déjà CROISÉ QUELQUE PART, j’en suis sûre.
MAIS OÙ ET QUAND ?

J’ai failli passer à coté de ce roman : je trouvais la couverture moche et le résumé pas très ragoutant : les histoires de prison très peu pour moi. Mais bon ce livre a eu du bol : je n’avais plus grand chose à lire et comme il se trouvait chez Easy Cache il était très peu cher, alors je me suis dis « pourquoi pas, on verra bien ». Et ben dis donc j’ai bien fait ! Aucune prison en vu en plus ! Mdr

OOO Un soir, ou plutôt un matin après un tragique événement, Nastasya se rend compte que sa vie est celle d’une dépravée sans cervelle, et ce depuis trop longtemps ; si longtemps qu’elle est à un fil de perdre sa faculté de discernement.
La conscience brusquement alarmée, l’héroïne fuit aussi vite que professionnellement. Et oui, vous vous doutez bien qu’une immortelle, qui plus ait de 459 ans, sait changer d’identité comme de veste. Nastasya part donc à la recherche de River, une femme qui lui avait proposé son aide il y a bien longtemps. Elle la trouve dans une ferme isolée dans les bois, accompagnée d’une quinzaine d’autres immortels.
Elle comprend que sa maison accueil les âmes perdues comme elle, qui ne trouvent plus de sens à leur vie sans fin. Et bon an mal an, Nastasya décidera tout de même de rester dans ce lieu qu’elle ne finira jamais de décrier… dans sa tête !
OOO En effet, Nastasya est une héroïne très attachante, qui fait tout sans discuter mais râle intérieurement sans arrêt ! Elle a peur d’elle-même et peur de tout faire foirer constamment, puisque c’est ce qui lui ait toujours arrivé par le passé. Elle se comporte en ratée pour éviter de décevoir mais c’est elle qui se déçoit le plus et c’est pour ça qu’elle en arrive à rester chez River. Elle est totalement perdue. Au point d’avoir failli ne pas distinguer le bien du mal.
Sa verve intérieure est donc distrayante un temps, mais elle réfléchit aussi énormément a apprend à accepter son passé ; surtout celui qu’elle refoule depuis des siècles.
Elle se comporte en ado par moment et m’a fait pouffer de rire à trois reprises : dans ce monde bien trop calme et ordonné à son goût, elle craque et ajoute son grain de sel… c’est vraiment très drôle et dans mon cas c’est très rare qu’un livre me fasse rire à haute voix alors j’ai tout simplement adoré ; j’ai relu le passage au moins trois fois.

OOO Le roman comporte donc peu d’action, mais beaucoup de réflexions. Mais on ne s’ennuie pas du tout comme on pourrait le croire et c’est ce qui montre le talent de l’auteure : zéro action, mais zéro ennuis, moi je dis : chapeau bas l’artiste.
L’histoire n’est pas centrée sur l’homme que Nastasya a cru reconnaître comme le sous-entend le résumé, mais sur le personnage principal qui s’échine à sortir la tête de l’eau. Il en va de même pour le « centre de redressement » : on s’imagine tout de suite une prison mais il n’en n’est rien, vous avez là un parfait exemple de l’esprit râleur de Nastasya.
OOO Les autres personnages sont intéressants : Reyn le « Dieu Viking » proclamé fantasme vivant de Nastasya qui le déteste autant qu’elle le désir, River encre de bonté, et Meriwether et Dray, les deux ados que Nastasya fréquente au travail. On aperçoit peu les autres pensionnaires puisque Nastasya leur parle le moins possible, trop occupée avec elle-même.

OOO Tout au long du roman, on sent tout de même le danger poindre. Son vieil ami Innocencio ne la lâchera pas si facilement. Ça plus le fait que quelqu’un semble vouloir du mal à l’intérieur même de la ferme… La pauvre Nastasya a tellement à faire avec elle-même qu’elle se retrouve débordée de préoccupations angoissantes : le Dieu Viking, son travail et les deux ados, Innocencio, son passé, la magie, les choses bizarres…
Bref toutes les préoccupations s’alternent ce qui fait qu’on ne s’ennuie jamais.

OOO La fin est relativement calme : quelques événements viennent la ponctuer.
En bref c’est un premier tome très intéressant, on espère donc un décollage au deuxième tome.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictEditions : Editions de Noyelles
Prix : 13€15

 

Chronique T2 : Immortels, La Traque – Cate Tiernan

Chronique T3 : Immortels, La Guerre – Cate Tiernan

Publicités

Enael, T1 L’Appât – Helen Falconer

Enael

T1 L’Appât

Helen Falconer

enael, tome 1 l'appât, helen falconerEnael est différente.

Des visions l’obsèdent et elle développe de mystérieux pouvoirs. Quand elle apprend qu’elle est en réalité la fille d’une fée, elle décide de partir à la recherche de ses origines dans le pays de l’éternelle jeunesse. Commence alors pour elle un étrange voyage au pays des elfes et des maléfices où l’amour semble être le plus attirant des poisons…

« L’eau était gelée. Les aubépines qui flottaient à la surface embaumaient : une odeur sucrée qui montait à la tête. Ses longs cheveux s’étalaient autour d’elle comme une auréole d’or. Elle avança vers le centre du lac, et l’eau glacée se referma sur elle…»

OOO Enael est une adolescente au quotidien très ordinaire. Elle va au collège et passe son temps à parler de garçon avec sa meilleure amie Carla. Mais ses habitudes se trouvent assez rapidement perturbées par une étrange apparition.
Alors qu’elle se rendait au cinéma avec tout un groupe de camarades pour l’anniversaire de la peste de la classe, elle aperçoit au loin une enfant courir dans la lande. Affolée, Enael fait arrêter le bus et cours à sa poursuite, jusqu’à partir loin dans les bois et même jusqu’à plonger dans un trou d’eau.
Rattrapée sa meilleure amie et Shay, le mystérieux solitaire, ils reviennent tous trois la mine coupable et les vêtements en loques. C’est à ce moment que les choses deviennent de plus en plus étranges pour Enael.
D’abors, elle ne peut pas s’empêcher de s’inquiéter pour cette enfant aperçue dans la lande, puis des choses inexpliquées se produisent dont elle semble être la cause malgré elle. L’accumulation finie par avoir raison d’elle, et Enael se met à chercher la vérité sur son identité et son enfance.
OOO Au tiers du roman, l’adolescente apprend enfin la vérité : elle est une fée, échangée avec la véritable enfant de ses parents. Sans prendre le temps de réfléchir une minute de plus, Enael prend la fuite. Elle rejoint Shay et l’entraine irrémédiablement dans son voyage mouvementé vers le monde des fées. Sans avoir aucune indications, ni aucune idée de ce qu’elle fait, Enael fonce comme un boulet de canon à la rencontre de son monde d’origine. Elle prend des risques inconsidérés et manque de les tuer tous les deux à plusieurs reprises.
Et quand enfin ils arrivent dans cet eldorado plein d’arc-en-ciel… ils découvrent un monde pas si enchanté que ce que l’on croit. Un monde où les dangers viennent des bêtes dont on s’y attend le moins lorsqu’on a passé sa vie chez les humains, un monde dangereux où la mort frappe.

OOO Helen Falconer nous livre là un petit bijou. Parfait pour une première immersion dans le fantastique mais aussi très plaisant pour un lecteur à la recherche d’originalité.
Elle dépeint avec justesse le quotidien banal d’une adolescente, à grand coup de texto abrégé, si bien qu’en tant qu’adulte on arrive assez facilement à s’y replonger (tout en gardant une certaine distance).
Les personnages sont bien imaginés et tous assez différents les uns des autres. Enael est volcanique comme Shay est mesurée, tandis que Caitlin est stressée et stressante comme Ultan est calme et bonne patte. Tous sont intéressants, l’histoire de Shay est particulièrement aussi intrigante qu’elle se révèle intéressante.
OOO On trouve tout de même quelques petits bémols dans l’écriture, mais qui bien heureusement ne gêne pas la lecture et ne fait pas décrocher le lecteur.
En effet par moment, l’action est tellement pressante que les mouvements sont mal ou trop peu décrits, ce qui fait qu’on a parfois du mal à s’y retrouver. Il y a aussi des passages où la transition d’un moment à un autre n’est pas assez marquée et on ne comprend pas immédiatement qu’il y a eu une ellipse temporelle par exemple. En cherchant la petite bête j’ai repéré une prise de parole amenée maladroitement et une mauvaise formulation avec une répétition. Mais ce ne sont que de menu détails qui, je le répète, ne gênent que très peu la lecture. L’histoire est tellement prenante qu’on passe vite à autre chose, on veut trop connaître la suite, car le roman a un bon rythme : à chaque tiers, tout s’accélère, que cela soit au niveau des révélations sur le fonctionnement du monde des fées ou au niveau des personnages, ou enfin de l’action.

OOO L’auteure puise énormément dans les légendes irlandaises, et paradoxalement ce sont ces vieilles légendes qui redonnent un coup de jeune au style fantastique présent dans nos rayons aujourd’hui car elles font l’originalité de l’histoire. En effet, entre ces pages, vous trouverez votre initiation aux légendes qui ont réellement existé en Irlande. Quoi de mieux qu’un fond de réalité pour ferrer notre esprit si apte à croire ? Dans ce livre, on parle de changeling, de lenanshee, de sheog… Ces créatures qui étaient monnaie courante dans les conversations d’une époque, et qui sont aujourd’hui oubliées de la nôtre, sont là, entre ces pages, et elles n’attendent que vous. Elles continuent d’exister et de peupler l’imaginaire grâce à Helen Falconer qui nous fait redécouvrir ces êtres autrefois si connus.

OOO Enfin, en ce qui concerne la fin de ce premier tome : j’ai été très heureuse de lire une fin ouverte avec un suspens soutenable, et non pas un douloureux cliffhanger ; bien qu’ils soient appréciables, cela fait du bien de terminer un roman sur une note plus calme que d’habitude.
En résumé c’est un bon roman fantastique qui peut plaire aux petits comme aux grands. N’hésitez pas à vous jeter sur ce petit bonbon au goût arc-en-ciel. L’intérieur est aussi beau que l’extérieur, vous pouvez vous fiez à cette magnifique couverture.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictEditions : Flammarion Jeunesse
Prix : 14€

Lune Mauve, T3 L’Affranchie – Marilou Aznar

Lune Mauve

Tome 3 L’affranchie
Marilou Aznar

Lune_Mauve_T03_CV_MEP.indd– Laisse tomber, souffla Nora. Tu n’as rien à te reprocher.
Je lui rendis son sourire, touchée par sa confiance. Mais hélas, j’étais loin d’être aussi catégorique qu’elle. Il y avait tant de choses qu’elle ne savait pas. Tant de choses que je leur cachais à tous ! Un vertige me saisit.
Petit à petit, j’avais reconstruit ma vie, mais les fondations reposaient sur des sables mouvants. Malgré tous mes efforts, Viridan refusait de se laisser oublier.

Résumé de ma chronique :
OOO Nous retrouvons Séléné quelques mois après sa lutte acharnée pour rejoindre son monde, pour rejoindre Thomas… Mais notre héroïne ne s’est pas jeté dans ses bras dès son retour : elle a décidé d’attendre la sortie de sa cousine de l’hôpital ; noble attitude mais… l’adolescente ressort différente de son séjour en psychiatrie : en effet elle propose une trêve à Séléné rien que ça ! Du coup son attitude parait très suspecte, en tout cas aux yeux du lecteur, parce que Séléné est trop occupé à jouir de son bonheur… Mais l’ombre de Marduk plane belle et bien sur leurs vies…
OOO Globalement j’ai adoré ce troisième tome qui est plus court que les autres (mais ce détail est largement compensé par le surplus d’action) parcontre j’ai été trèèèèèèèès déçue par la fin…

    Venez lire ma chronique en entier sur Mythologica : Lune Mauve Tome 3 L’Affranchie.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictÉditions : Casterman
Prix : 15€

Chronique du tome 2 : L’Héritière

Malhorne, T1 Le trait d’union des mondes

Malhorne

Tome 1 Le trait d’union des mondes

Jérôme Camus

Malhorne, tome 1 le trait d'union entre les mondesOn trouve des traces de Malhorne à toutes les époques. De Malhorne ou de l’un de ses pairs. Des ossements, une empreinte de pied marquée à tout jamais dans le permafrost sibérien, une peinture rupestre, un symbole gravé sur un mégalithe, une statue figée en Louisiane… Il est là. Depuis toujours. Jamais il n’a manqué un âge. Et pourtant, mis à part les siens, nul n’a jamais su qui il est, ni où il se trouve. Aujourd’hui, la traque a enfin commencé. Des hommes ont trouvé sa piste et la remontent inexorablement. Seulement voilà ! Avec six milliards d’êtres humains, il peut s’agir de n’importe qui. Et c’est peut-être vous, ou l’un de vos proches, mais vous ne le savez pas encore… 

Résumé de ma chronique :
OOO J’ai passablement apprécié ce roman, je l’ai trouvé beaucoup trop long. Toutes les histoires de Malhorne sont très intéressantes, mais la plupart sont trop détaillées. De plus je n’ai pas vraiment réussi à m’attacher aux protagonistes (sauf le chat Monsieur Pompom évidemment !).
OOO Le roman commence comme une quête historique… puis stagne… et enfin un soupçon d’action vient égayer la fin particulièrement inattendue. En fait on était tellement habitué à entendre passivement les récits de Malhorne qu’on ne s’attend pas à ce que les autres personnages prennent vie et prennent des décisions de leur propre chef. La suspicieuse Fondation Prométhée enferme ses scientifiques les uns après les autres… le doute es toujours présent : sont ils vraiment libre ?

Lisez ma chronique en entier sur Babelio : Malhorne, le trait d’union entre les mondes.

Lune Mauve, T2 – Marilou Aznar

Lune Mauve

T2 L’Héritière
Marilou Aznar

lune mauve tome 2 l'héritière
Sur la photo du blog, Thomas souriait. Il avait l’air heureux, c’était la seule chose qui me réconfortait un peu. Il m’avait crue morte pendant toutes ces semaines. Un message sur mon répondeur m’avait brisé le cœur : il ne voulait plus me voir, me parler. Avec le recul, c’était mieux comme ça. À quoi bon lui expliquer que ma mère n’avait refait surface que pour trouver la mort par ma faute ? Qu’en me transmettant la pierre, qui contenait la mémoire de son peuple, elle m’avait condamnée à un destin dont je ne voulais pas ? J’avais une mission à accomplir. Il ne fallait prendre aucun risque. Les ennemis d’Ishtar rôdaient peut-être encore autour de nous.

SON DESTIN EST PLUS GRAND QUE NOTRE MONDE

Résumé de ma chronique :
OOO Dans ce second tome, beaucoup de choses ont changé.
Séléné a changé malgré elle. Elle redouble sa seconde pendant que son infâme cousine Alexia se pavane avec Thomas, devenu une star. Et elle se trouve contrainte d’aider ce peuple étranger dont la délégation qui l’accompagne la traite avec mépris. Comment avoir envie de les sauver ? Séléné a tout perdu, sa mène, son frère, son unique amour… et elle tente malgré tout d’apporter son aide, tout ça pour ne recevoir que haine et rancœur.
Mais Séléné, plus intelligente, et plus bonne qu’eux, se borne à les aider, afin de retrouver au plus vite sa vie normale.
Seulement voilà… il a Thomas, son nouvel ami Rimbaud, et cette menace sourde qui s’insinue au fil des pages… Qui cherche donc a les empêcher de trouver un remède au virus qui décime Viridan ?
Et quel final mon dieu ! Venez vite lire ma chronique en entier sur Mythologica !

Fiche Livraddict :
logo_livraddictÉditions : Casterman
Prix : 15€

Chronique tome 1 : La Disparue
Chronique tome 3 : L’Affranchie

Lune Mauve, T1 La Disparue – Marilou Aznar

Lune Mauve

T1 La Disparue
Marilou Aznar

lune mauve tome 1 la disparue

Un seul coup d’œil m’avait suffi pour constater que j’étais la fille la plus mal fagotée du bahut. Moi, Séléné Savel, à Darcourt, le lycée le plus snob de Paris ? Je m’y donnais autant de chances de survie qu’une souris lâchée dans un enclos de chats affamés ! J’étais plongée dans mes pensées moroses lorsqu’une élève me bouscula. Là où elle m’avait touchée, la peau me démangeait d’une vibration électrique. Un visage s’insinua dans mon esprit, celui d’un inconnu aux iris aussi verts et froids que ceux d’un serpent, puis il s’effaça aussitôt. Je retins ma respiration. Ma nouvelle vie était sur le point de commencer.

Résumé de ma chronique :
OOO Séléné est une adolescente qui s’apprête à faire sa rentrée dans un prestigieux lycée Parisien. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et la jeune fille éprouve des difficultés à s’intégrer notamment à cause de sa cousine Alexia, la peste de la classe qui répand des horreurs sur son compte. Des événements mystérieux viennent ponctuer le récit, des choses qui entraîneront Séléné à se poser des questions sur la véritable identité de sa mère disparue il y six ans sans aucune explication.
L’auteure réussi le tour de force de dépeindre avec une rare justesse la vie d’une ado (presque) normale. Les sentiments qui bouillonnent, les coups de blues, un beau gosse qui vient tout éclairer…
Le fantastique, quand à lui, arrive plus tardivement, dans la troisième partie…

Lisez ma chronique en entier sur Mythologica.net : Lune Mauve, T1 – Marilou Aznar Mythologica.net

Fiche Livraddict :
logo_livraddictÉditions :
Casterman
Prix :
15€

Chronique du tome 2 : L’Héritière

Le Livre de Saskia, T3 Enkidare – Marie Pavlenko

Le Livre de Saskia

Tome 3 Enkidare

Marie Pavlenko

le-livre-de-saskia,-tome-3---enkidare-280225Après l’attaque du Nid, c’est la débâcle. Obligée de se réfugier à Arion, Saskia héberge les survivants. Mais Tod est gravement blessé, et de nouvelles attaques fragilisent le petit groupe. Saskia ne peut plus reculer : il lui faut trouver le Surclan, et éclaircir le mystère du Cercle des cent. Elle part donc à la recherche de ses ennemis, sans rien soupçonner, ni de leur puissance, ni de leurs effrayants secrets…

Résumé de ma chronique :

OOO En guise d’introduction pour vous mettre l’eau à la bouche je voudrais retirer ce que j’ai dit à la fin de ma chronique du tome 1 : ce récit est plus mature et vaut bien Maximum Ride (de James Patterson), car l’histoire est plus complète, travaillée, et entraîne le lecteur avec une force inouïe vers les événements qui défilent comme dans une tornade ! Ce troisième tome est une véritable apothéose.

Venez lire ma chronique sur Mythologica.net : Le Livre de Saskia, tome 3 Enkidare.

PS : Paradoxalement Maximum Ride reste mon favoris car je suis vraiment très attaché à tous les personnages et à leur quête.

Fiche Livraddict :
logo_livraddictÉditions : Scrinéo Jeunesse
Prix : 16€90

Chronique tome 2 : L’Epreuve

Previous Older Entries